Situation économique



Du renouveau politique



Le Petit Journal



Jeunesse & Sports

On se gausse, dans les médias d’opinion, de ces jeunes qui s’apprêtent à manifester contre la loi El Khomri. On les tient pour des glandeurs, on les imagine fumant des joints sur les statues de la place de la République, la tête couverte de dreadlocks et les oreilles pleines de piercings. On n’a peut-être pas tout à fait tort, mais il faut avoir à l’esprit que, si les jeunes qui vont manifester sont une minorité, cela ne signifie pas pour autant que les autres ne soutiennent pas la contestation.

La loi El Khomri n’est pas mauvaise pour les jeunes : une réforme dont la philosophie est de libérer le travail, donc de donner de l’air à l’économie et de faire baisser le chômage, est bonne pour tout le monde. Aucune mesure de ce texte ne vise directement la jeunesse, pour la bonne raison qu’elle est, compte tenu de l’onirisme des promesses de campagne, la grande oubliée du quinquennat Hollande ! Ce dernier avait déclaré, au soir de son élection, en 2012, qu’il voulait être jugé sur deux priorités à l’issue de son mandat : la justice et la jeunesse. Qu’est-ce qui a été fait ? Le contrat de génération a été un four ; les emplois aidés, dits « emplois d’avenir », sont une vieille recette coûteuse et sans pérennité ; on n’a rien fait de spécial dans l’université, pas réformé l’orientation, rien fait pour les stagiaires, dont la rémunération est ridiculement basse en comparaison avec la quantité souvent délirante de travail fourni, ni pour les premiers emplois, où l’écart entre temps passé pour l’employeur et salaire est encore plus disproportionné.

Le salaire moyen des moins de 25 ans est de 7 000 euros par an

Concrètement, un stagiaire est payé au minimum un peu plus de 500 euros par mois, et un jeune qui entre sur le marché du travail gagne généralement à peine plus du smic, pendant plusieurs années, même quand il a fait cinq ou six ans d’études, même si ce sont de bonnes études, et peu importe la taille de l’entreprise, PME ou grand groupe. Les petits jobs de serveur, vendeur, barman, qu’on assure en plus des études, sont rémunérés 9 euros de l’heure. Corrélativement, les loyers sont chers, surtout à Paris, et tout le reste aussi : Leader Price, le cinéma, le vin aux terrasses des cafés. Selon l’Insee, le salaire moyen des moins de 25 ans atteint environ 7 000 euros par an, contre 25 000 euros en moyenne pour les plus de 55 ans ! Qui se soucie de ce que vivent les jeunes ?

Une bonne réforme aurait pu être de passer la rémunération minimale des stagiaires à 700 euros, mesure indolore pour les entreprises mais qui change tout pour le corvéable à merci. Une bonne réforme aurait pu consister à supprimer les charges pesant sur les premiers emplois afin qu’ils soient mieux rémunérés. Qu’a-t-on fait pour cette jeunesse, sinon de grands discours ? La fameuse « génération Bataclan » est l’esclave des précédentes, dans leur égoïste indifférence.



12345...86

Sang pour sang moi... |
Morganebib |
LE BLOG DE BEST SELLER ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir
| ma vie