Après récupération inopinée et qui s’est révélée salutaire d’un fichier regroupant tous les annonceurs de tous les secteurs d’activité avec tous les contacts, j’ai passé la journée entière ou presque à informer les deux tiers du monde de la mode, du luxe, de la culture et des cosmétos que j’avais besoin de publicité.
Je n’ai donc absolument rien à vous raconter aujourd’hui.



Mémoires de guerre

Aujourd’hui deux annonceurs m’ont contacté. L’un voulait juste recevoir une copie du magazine pour en « rediscuter », car il était déjà là à l’époque de QG, l’autre, dont j’avais rencontré la dircom’ il y a extrêmement longtemps, voulait même recevoir une offre.

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. C’est probablement une coïncidence, mais il est rare pour un petit magazine d’avoir dans la même journée deux annonceurs (et pas des moindres) qui vous appellent.

Arrivé en retard et mal fagoté à un rendez-vous chez Thierry Taittinger. Avec Bernard, nous lui avons présenté le magazine, aussi bien son concept que ses chiffres. Waiting for the response.

Mal fagoté, parce que s’habiller est un concept dépassé. Mettez un jogging, un grand tee shirt, des moon boots sans chaussettes, un grand manteau chaud ou une fourrure, toutes vos affaires dans un grand sac et des lunettes noires sur le nez, vous êtes paré. Pas besoin des détails qui vous donnent le sentiment d’être prisonnier de bouts de tissu.

Maintenant quand je discute avec les gens, j’ai l’impression d’être journaliste. Quelques fois j’entends « ça tu le mets pas dans ton blog », ou « ça c’est off hein ?! ».

Croyez bien que je garde tout dans un cahier.



Est-ce une bonne idée tout ça ?

Joy est revenue avec une série mode absolument fantastique. Très créative.
L’idée étant qu’une mannequin très « poupée » évolue dans un faux monde, avec de la nourriture en plastic et une dînette, des outils jouets, un faux pic-nic, une parure en carton… Shootée par Bastien Lattanzio, un photographe dont je ne devrais de prime abord pas apprécier le travail, puisqu’il bosse énormément pour toutes sortes de publications « street », que je trouve has been dans leur totalité. Pour Joy (ou pour Spring, ou pour lui-même), le dit Bastien a fait des merveilles.

Nos pauvres stagiaires sont allés rapporter les shoppings aux attachées de presse frénétiques. Le bureau a l’air plus grand sans tous ces vêtements… J’ai dû me séparer de cette veste Viktor&Rolf que j’adorais, c’était un shopping et rien de plus. Les lunettes Chrome Hearts aussi, j’ai dû les remettre dans le sac de retour. Shit !

Je suis un peu tendu.
Je suis un peu soucieux.



SG

Sofia Guellaty, rédactrice en chef au magazine Spring, ancienne de Ce soir ou jamais, Le Cercle littéraire, ancienne de Chloé et d’un bureau de presse de NY dont je n’arrive pas à me rappeler le nom, de nationalité tunisienne, vingt-quatre ans (dans un an elle est hors-cible), a exprimé le désir que je lui consacre un billet.

Qu’à cela ne tienne, je vais vous raconter Sofia.

1.    Elle fait du franglais à longueur de journée.
2.    Elle est compétente.
3.    Elle fume des Vogue, et doit être la seule du secteur à le faire.
4.    Elle en connaît un rayon.
5.    Elle s’habille parfois de façon douteuse.
6.    Elle bosse à l’américaine (ce qui est, n’en déplaise aux sales bobos, un compliment).
7.    Elle rêve de s’appeler Wintour.

Le problème avec les sept pêchés capitaux, c’est que sept, c’est un nombre impair. Fidèle à moi-même, j’ai commencé par un défaut. La logique a donc voulu que je finisse par un défaut !

Je me rattrape.

8.    Elle est plutôt jolie.

Ça nous fait donc quatre qualités et quatre défauts. Sofia a été recrutée par Daphnée sur SmallWorld. J’avais moi-même recruté Daphnée sur SmallWorld, la boucle en est bouclée, ce site infâme, communautaire, plouc et has been m’a rendu un grand service. D’ailleurs à force d’y faire du recrutement, je suis passé de SmallWorld à BigWorld, la version pour ceux qui ne sont pas de la Haute. Peu importe.



1234

Sang pour sang moi... |
Morganebib |
LE BLOG DE BEST SELLER ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | JETBOOKS Critiques de livre...
| Le Calice Noir
| ma vie